Les formations 2011 pour l’industrie

(Les nouvelles N° 21 - janvier 2011)

Historiquement , l’eau a toujours été une ressource stra - tégi que pour l’indus - trie et on la retrou ve au coeur même de la production.



Bien souvent les sites industriels se sont implantés à proximité d’une ressource en eau, qui est à la fois une source d’énergie, une matière première et un solvant ou un fluide thermique dans le process. Sa qualité doit alors être maîtrisée et sa quantité optimisée en vue de diminuer les coûts de production et d’épuration.



Très souvent considérés par le passé comme responsables de ”toutes les pollutions”, des efforts considérables ont été réalisés par les industriels ces 30 dernières années pour limiter leur pollution par ”macro-polluants” (DCO, MES,...) notamment en modifiant leurs procédés de fabrication et surtout en intégrant des stations d’épuration aux usines. La réglementation exige des stations d’épuration la conformité des eaux rejetées aux normes de qualité et une fiabilité totale.



Aujourd’hui, face à l’évolution réglementaire, le nouvel enjeu pour l’industrie va être de limiter et traiter sa production de ”micro polluants”.



L’atteinte de ces objectifs permettra d’aboutir au bon état chimique et écologique des Masses d’Eau imposé par les Directives européennes.




La diminution de la consommation d’eau et le recyclage sont au coeur de réflexions actuelles menées par les industriels pour améliorer leur process. Ils travaillent également sur les possibilités de réutiliser ou de valoriser certains polluants rejetés.



La gestion de l’eau par l’industriel devient aussi un argument ”marketing” sur sa manière de contribuer à un développement durable.



Plus encore, le développement de la chimie verte (permettant de réduire ou éliminer l’utilisation et la synthèse de substance dangereuse), pousse les industriels à utiliser des nouvelles technologies ou des produits propres. Les sites industriels doivent avoir désormais une approche globale de la gestion du cycle de l’eau.



L’apparition de nouveaux métiers avec des compétences pointues demande du personnel formé et qualifié.



Le CNFME, conscient de ces enjeux pour les industriels, a développé une offre de formation spécifique regroupée dans son catalogue Industrie 2011.