Bresil : Bahia : Missions d’expertise sur le Rio Jiquiriça 2000-2002

Le Rio Jiquiriça se situe dans l’Etat de Bahia et se jette dans l’Atlantique. Le Ministère Brésilien de l’Environnement, des Ressources en Eau et de l’Amazonie Légale / Secrétariat aux Ressources en Eau a confié à l’Office la réalisation de missions d’expertise, visant à promouvoir la mise en œuvre d’une gestion intégrée des ressources en eau sur ce bassin versant. Les missions permettent d’appuyer les réformes institutionnelles, en aidant nos partenaires locaux, et en premier lieu le Consortium Intermunicipal de la Vallée du Jiquiriçá (CIVJ), à définir les modalités de mise en place de possibles structures de bassin (Comité d’usagers de l’Eau), de leurs outils techniques (Banque de données, SIG...) et de planification (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau).
 
L’une des missions réalisées à Salvador de Bahia et sur le bassin versant du Rio Jiquiriçá a permis l’élaboration d’un guide méthodologique pour la mise en place d’un système d’information géographique.
 
La loi nationale brésilienne sur l’eau du 08/01/1997 définit le système d’Informations comme "un système de collecte, traitement, stockage, et récupération des informations sur les ressources en eau et des facteurs intervenant dans la gestion". A ce titre, le système d’informations constitue un outil de planification et d’aménagement du territoire, support de concertation, de mobilisation sociale et de communication.
 

  •     Les étapes d’élaboration du Système d’Informations (S.I.)

 
En préambule à l’élaboration du S.I., l’OIEau propose au CIVJ la méthodologie suivante: définir les objectifs du système d’informations, constituer un groupe de travail qui accompagnera le CIVJ dans sa démarche (dont la composition peut préfigurer le futur comité de bassin du Jiquiriça), définir le contenu du système, définir et analyser la nature des informations à collecter, leur disponibilité, leur format, choisir l’outil informatique et l’équipement adéquates et évolutifs, définir les moyens humains et financiers.
  

  •     Le contenu et la forme du Système d’informations

 
L’OIEau a proposé au CIVJ une démarche en 4 étapes pour élaborer le S.I :
 
·         Définir les thèmes qui seront traités dans le S.I.,
 
·         Acquérir de l’information pour établir l’état des lieux et le diagnostic du bassin versant du Jiquiriça, en réalisant :
-    un diagnostic participatif local faisant appel à la mobilisation locale
-    une analyse bibliographique des documents existants
-    une enquête auprès des acteurs-clés
 
·         Elaborer un programme d’actions et de mesures de gestion à partir de la définition d’objectifs de gestion
 
·         Définir des indicateurs de référence permettant le suivi et l’évaluation des actions engagées.
 
Le S.I. ne doit pas être uniquement un document cartographique. L’OIEau propose qu’il soit composé de 3 documents complémentaires et indissociables :
 
·         Un rapport contenant une analyse des informations collectées, des propositions pour améliorer l’accès aux informations et harmoniser leur format, les éléments expliquant le diagnostic, les objectifs et les actions pour le développement du bassin du Jiquiriça,
 
·         Une base de données, contenant des fiches techniques pour chaque document et chaque information analysés. Celle-ci constitue une amorce pour l’élaboration d’un système d’informations géo-référencées,
 
·         Un document cartographique contenant une série de 10 cartes thématiques illustrant le diagnostic du bassin, 5 à 6 cartes donnant une vision géographique des objectifs de gestion et de développement, 5 à 6 cartes donnant une vision géographique des mesures et des actions à mener.
 

  •    La mobilisation sociale

 
Afin d’impliquer les acteurs locaux clés du bassin du Jiquiriça dans l’élaboration du système d’informations, l’OIEau a proposé au CIVJ d’initier un programme de "mobilisation sociale". Trois journées de rencontre, de formation, de réflexion ont été organisées afin de mettre en commun et d’échanger les connaissances sur le bassin versant. Elles sont intervenues à chaque étape de l’élaboration du système d’information.