Laos : un centre de formation pour une meilleure efficacité des services d’eau

Sur la base des politiques de décentralisation et de réorganisation du secteur de l'eau mises en place à partir de 1998, les Autorités du Pays Lao ont souhaité renforcer le niveau d'efficacité et la qualité des services des eaux (Nam Papa).
 
Dans le cadre de leur coopération avec le Laos, les Autorités françaises (Agence Française de Développement - AFD) sont convenues d'apporter leur soutien à la réalisation d'un projet de formation, celui-ci devant couvrir non seulement le domaine de l'eau potable, mais aussi préparer les personnels des Nam Papa au développement du domaine de l'assainissement, indispensable au bien être de la population comme à l'économie du pays.
 
L'objectif majeur de ce projet est de permettre d'assurer la formation du personnel en charge de ces secteurs, en vue :
 
-      de renforcer la politique de décentralisation ;
-      d'améliorer la gestion des réseaux d'eau (planification et management) et le niveau de compétence technique (O&M, qualité de l'eau) ;
-      de préparer les responsables aux enjeux de l'assainissement ;
-      de permettre aux sociétés d'eau potable et d'assainissement d'améliorer leurs services aux usagers.
 
Après consultation, l'AFD a confié au groupement OIEau-BCEOM l'étude de faisabilité du projet.
 
Sur la base des enquêtes réalisées et des propositions du groupement, les Autorités gouvernementales ont pris la décision de construire un Centre National de Formation aux Métiers de l'Eau (CNFME) pour le Laos.
 
 
La réalisation de ce projet comprendra notamment la construction des bâtiments, salles de cours, structures d'hébergement, la création des infrastructures pédagogiques du centre de formation et la réalisation, en parallèle, des actions permettant son démarrage opérationnel (dotations en supports et outils pédagogiques, programme de formation pédagogique et technique des formateurs laotiens, et réalisation des actions d'assistance correspondantes).
 
Sur la base des conclusions de cette étude de faisabilité, les Autorités Lao ont demandé à l'AFD le financement de ce projet de centre de formation.