Colombie : création d'un centre de formation professionnelle

Compte tenu des progrès de la gestion déléguée des services municipaux d'eau potable en Colombie, notamment dans la région de Cali (Palmira) et sur la côte Caraïbe (Carthagène et Barranquilla), l'Office International de l'Eau a entrepris en 1997 avec LYSA (Lyonnaise des Eaux Services Associés) une pré-étude de faisabilité pour la création d'un Centre Colombien de Formation aux Métiers de l’Eau.
 
Une première mission réalisée en novembre 1998 sur crédits du Ministère français des Affaires Etrangères (délégation régionale "Pays Andins") a en effet permis à l’OIEau de montrer l'intérêt de la création d’un tel Centre.
 
La formation est en effet un enjeu important dans le contexte actuel où les collectivités colombiennes sont responsables de la distribution de l'eau et où les pays de la zone andine se sont engagés dans un effort de délégation de la gestion des services publics.
 
L’objectif à court terme est donc de pouvoir offrir à toutes les catégories professionnelles du secteur de l’eau, de Colombie et des Pays voisins de la Région Andine, un ensemble de stages pratiques de formation continue, dans tous les secteurs techniques de l’eau potable et de l’assainissement, tant en matière de conception des ouvrages que d’exploitation, de maintenance et de gestion des services.
 
Une convention pour la deuxième phase d'étude de faisabilité a été signée le 3 août 1999 entre l'OIEau et la Corporación Autonoma Regional de Cundinamarca, qui est responsable de la gestion environnementale de la Région de Bogota.
 
Cette étude pourrait déboucher sur un partenariat avec des institutions colombiennes et des filiales des groupes français et espagnols, présents dans le pays, pour la création d'un centre de formation.