Gdanska Fundacja Wody : centre national polonais de formation aux métiers de l’eau

La création à Gdansk de 1994 à 1998 du Centre National Polonais de Formation aux Métiers de l'Eau a mobilisé 11,400 MFF, cofinancés par les Coopérations française (nationale et décentralisée) et danoise, les Autorités polonaises et par le programme communautaire européen "LIFE Baltique".
 
Le Centre de formation appartient et est géré par la Gdanska Fundacja Wody qui est une Fondation de droit polonais, dont le Ministère Polonais de l'Environnement, la Voïvoidie, la Ville et le Fonds Régional de l'Environnement de Gdansk sont membres fondateurs, ainsi que le Freshwater Centre (Danemark), la Région Limousin et l'Office International de l'Eau (OIEau).
 
Il dispose actuellement de 7 employés à temps plein.
 
Le siège administratif dispose, au centre de la Ville de Gdansk, des bureaux et salles de conférence nécessaires, de matériels informatiques et audiovisuels et d'un service documentaire, avec accès à la base de données "EAUDOC" en exploitation locale et en ligne via Internet.
 
Une plate-forme technico-pédagogique, conçue selon les mêmes principes de formation pratique, mis en œuvre par le Centre National de Formation aux Métiers de l'Eau français (CNFME) depuis de nombreuses années à Limoges-La Souterraine, permet d'offrir aux employés et techniciens des services des eaux polonais des stages de formation professionnelle continue en situation réelle de travail.
 
Cette plate-forme technico-pédagogique, construite sur le terrain de la station d'épuration des eaux usées de Wschöd (ville de Gdansk), comporte différents équipements pédagogiques dont une grande partie offerte par 30 entreprises françaises, notamment une station pilote d'épuration des eaux usées, fournie par l'entreprise STEREAU, un laboratoire d'analyse des eaux et un réseau école d'eau potable pour la formation à la recherche de fuites, avec du matériel de Pont-à-Mousson.
 
Le GFW offre aujourd'hui une gamme complète de sessions de formation professionnelle continue pour les agents de tous niveaux de l'ensemble des municipalités, administrations et entreprises de toutes les régions de la Pologne et des pays riverains de la Mer Baltique (Pays Baltes...). Les stages sont évidemment organisés en langue polonaise et sont facturés au prix coûtant en zlotis aux employeurs des stagiaires.
                                                                                                                                           
Les formations, dont les toutes premières ont été ouvertes au 2ème semestre 1995, connaissent aujourd'hui un grand succès que démontre la progression de la fréquentation qui est passée de 146 stagiaires en 1995, 506 en 1996, 715 en 1997, 723 en 1998, 1.000 en 1999 et 1.100 en 2000.
 
Trente et un stages ont ainsi été organisés l'an dernier.
 
Pour 2001 la GFW a un objectif d'accueil de plus de 1.300 stagiaires.
 
La GFW, associé à l'Office International de l'Eau (France) et à des partenaires hongrois, tchèques et roumains, a été aussi retenu par la Commission Européenne pour la réalisation du programme international d'enseignement à distance WAWAMAN (Water and Wastewater Management) qui vise à former les cadres des pays d’Europe Centrale et Orientale à l'intégration à l'Union Européenne.
 

Thématique des formations et séminaires de la GFW en 2001
 
Eau potable :
·        Automatisation du fonctionnement des réseaux d’eau potable
·        Analyses microbiologiques de l’eau potable
·        Principes d’exploitation des canalisations d’eau en zone rurale
·        Récentes évolutions dans les usines de traitement de l'eau
·        Les fuites dans les réseaux de distribution d’eau :
      détection, méthodes de nettoyage et de rénovation des réseaux
 
Assainissement :
·        Exploitation des stations d’épuration :
      problèmes et solutions pratiques pour la gestion des eaux usées et des boues
·        Optimisation du fonctionnement des stations d’épuration par boues activées pour les techniciens
·        Optimisation du fonctionnement des stations d’épuration par boues activées pour les opérateurs
·        Analyse des coûts de construction et d’exploitation des stations d’épuration
·        La gestion des eaux usées en zone rurale - aspects légaux, techniques et économiques
 
Qualité de l'eau :
·        Mise en pratique des procédures de qualité pour les laboratoires d’analyse des eaux
·        Le rôle de contrôle d’un laboratoire dans le travail des stations d’épuration
·        Recommandations sanitaires pour l’exploitation des piscines
·        Piscines couvertes. Les problèmes pour l’exploitation et l’établissement d’un projet
 
Droit de l’eau et réglementation :
·        Réforme administrative de l’Etat :
      division des compétences et des missions dans la protection de l’environnement
·        Protection de l’eau :
     réglementation concernant la construction des petites stations d’épuration

 

PARTICIPATION DES 30 ENTREPRISES FRANCAISES
 
(Réalisation de pilotes et équipement, participation à des cours de formation,
information technologique et accueil de stagiaires en voyage d'étude en France)
 
BAYARD - BSDV - Bureau Veritas - COMPAGNIE GENERALE DES EAUX - COMEF - DEGREMONT - E.M.O. - FRANCE ASSAINISSEMENT - GENERIK - GUINARD CENTRIFUGATION - HYTEC - LEGRAND - LYONNAISE DES EAUX - MECAMIDI - METRAVIB FLUIDE - O.T.V. - PERAX - PONT-A-MOUSSON - QUERV INFORMATIQUE - SAFEGE - SAUR - SADE - SCHLUMBERGER - SITE - SOCLA - SOFRESID - STEREAU - SYBRON - TOPKAPI - TROUVAY & CAUVIN