Arabie Saoudite : Création du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau

Pour faire face aux besoins générés par la forte croissance de son secteur industriel et agricole, mais aussi pour mieux accompagner le développement rapide de ses villes principales, lié à une forte croissance démographique, voire la création de plusieurs villes nouvelles telles que King Abdullaziz Economic City (KAEC), le Royaume d’Arabie Saoudite a décidé la mise en œuvre d’une nouvelle politique de l’eau, volontairement axée sur une vision de développement durable, de qualité du service rendu et de protection de ses ressources.



Dans le cadre de cette stratégie ambitieuse, le Ministère de l’Eau et de l’Electricité (MoWE) met en place de nouveaux modes de gestion des services d’eau potable et d’assainissement de ses plus grandes villes (Riyad, Jeddah, La Mecque, etc.), qui sera confiée à des opérateurs privés sur appels d’offres internationaux.



Une des innovations importantes est également le transfert d’une grande partie des compétences du MoWE vers la "National Water Company" (NWC), créée par décret royal à cet effet.



Pour appuyer cette démarche, le MoWE a élaboré une stratégie volontariste et exigeante de professionnalisation des personnels travaillant dans le secteur de l’eau.



Un des piliers de cette stratégie est la décision du MoWE de créer, à Riyad, un Centre de Formation aux Métiers de l’Eau, répondant à des critères d’excellence équivalents aux meilleures pratiques mondiales.



Le Consortium, composé par le BRGM, l’Office International de l’Eau et le partenaire saoudien Abunayyan Trading Corporation, a remporté l’appel d’offre de l’étude de faisabilité de ce Centre de Formation.



Cette Etude, démarrée au mois d’avril, s’est terminée en octobre 2007 et les résultats ont été présentés lors de plusieurs ateliers de travail avec le MoWE.



Outre la définition des composantes techniques et pédagogiques de ce futur Centre, prévu pour la formation d’environ 13.000 à 15.000 employés du secteur, un projet architectural a été développé, ainsi qu’une identification des modalités de gestion et d’investissement.



Répondant aux termes de référence souhaités par le Ministère saoudien, le futur Centre a été conçu pour recevoir toutes les commodités et moyens (centre de recherche, centre de documentation, centre des savoirs, laboratoires, plates-formes d’entraînement et de formation en vraie grandeur, pilotes de traitement, auditorium, hébergement et restauration, etc.) lui permettant de faire face à ses objectifs.



Le site retenu pour la construction se situe dans la zone de champ captant de Salbukh, à environ 40 Km au nord-est de Riyad.



Enfin, les Responsables saoudiens veulent orienter le développement des activités du Centre de Formation vers une dynamique de large coopération internationale à l’échelle régionale.