SEMIDE : vecteur de Coopération en Méditerranée

Opérationnel depuis fin 1999, le Système Euro-Méditerranéen d’Information sur les savoir-faire dans le secteur de l’Eau -SEMIDE- est un outil essentiel de dialogue et d’échange institutionnel entre les Pays concernés du Partenariat Euro-Méditerranéen.

Il s’inscrit dans le respect des décisions prises par les ministres, lors des conférences de Marseille (1996) et de Turin (1999) sur la gestion locale de l’eau.

L’importance des travaux réalisés a été soulignée par les Pays du Partenariat, qui ont aussi réaffirmé leur volonté de poursuivre leur coopération sur les bases déjà acquises, lors de la conférence Euro-méditerranéenne d’Athènes en Novembre 2006.

Préparation de la Conférence Ministérielle Euro-méditerranéenne sur l’eau en 2008

Les Pays Partenaires et la Commission Européenne sont convenus de la nécessité de réunir une conférence ministérielle lors de la Présidence française de l’Union Européenne, fin 2008, pour relancer la coopération régionale dans le secteur de l’eau. Le SEMIDE prépare une contribution à cette conférence, sous la forme d’un bilan et de perspectives de coopération dans le secteur de l’eau en Méditerranée pour une meilleure coordination de toutes les initiatives visant à plus d’efficacité.

Synthèse et transfert des connaissances

Trois thèmes sont développés par des groupes de travail initiés avec le Processus Conjoint Directive-Cadre sur l’Eau et Med-EUWI (composante méditerranéenne de l’Initiative Européenne sur l’Eau) :

  • - Réutilisation des eaux usées,
  • - Sécheresse et pénurie d’eau,
  • - Réseaux de monitoring.

Les premiers résultats de ces travaux ont été diffusés aux Directeurs de l’Eau Euromed, lors de leur réunion les 10 et 11 décembre 2007 à Bled (Slovénie).

 

Systèmes Nationaux d’Information sur l’Eau

Fin 2007, le SEMIDE compte 16 sites web nationaux avec le lancement cette année du site égyptien. Les Points Focaux Nationaux (PFN) ne ménagent pas leurs efforts pour réviser leur site et produire des contenus utiles aux acteurs nationaux du secteur de l’eau. Les savoir-faire acquis par l’Algérie, l’Espagne et la France pour la mise en œuvre technique et organisationnelle de leur Système National d’Information sur l’Eau permettent de faciliter les actions des autres pays.

Un portail web en pleine expansion

Près d’un an après son lancement, le nouveau portail international du SEMIDE reçoit en moyenne près de 50.000 visites mensuelles : près de 1000 informations brèves et plus de 500 évènements ont été publiés en 2007.

Son thésaurus sur l’eau est aujourd’hui accessible en 5 langues (arabe, anglais, espagnol, français et italien).

Le bulletin électronique (eflash) est envoyé une fois par mois à plus de 14.000 lecteurs en Arabe, Anglais et Français. Il permet non seulement d’agréger l’information fournie par les PFN et divers sites thématiques, mais aussi de fournir des flux d’information en temps réels pour d’autres sites (ex : Alliance pour le monitoring de l’eau). Il constitue un media de référence pour l’information sur l’eau dans la zone Euro-méditerranéenne et un outil de travail collaboratif pour les groupes de travail du Processus Conjoint entre la DCE et Med-EUWI.

Grâce à une boite à outils basée sur des logiciels libres, qui permet de générer d’une manière simple des portails Web très performants, la Jordanie a lancé en mai 2007 son nouveau portail SEMIDE bilingue (anglais-arabe) en coopération avec les principaux acteurs nationaux.