Audit des systèmes types de mesure de débit sur ISDND

Pays: 
France
Nom du client/bénéficiaire: 
une entreprise de traitement des eaux et effluents industriels
Date de démarrage: 
avril, 2015
Date d'achèvement: 
avril, 2015
Financeur: 
l'entreprise
Descriptif du projet: 

L'entreprise construit des installations de traitement des lixiviats provenant d’ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux), et, de ce fait, est amenée à pourvoir ces dernières d’un équipement de mesure du débit. La mesure consiste, sur toutes les installations, en un débitmètre électromagnétique de DN 50.

Dans ce contexte et afin de garantir le bon suivi de ses installations, l'entreprise a souhaité confier à l’Office International de l’Eau (OIEau), association de type loi 1901 reconnue d’utilité publique et indépendante financièrement de toute entreprise privée ou institution publique, une mission d’audit de ses systèmes types de mesure.

L'objectif de la prestation est quadruple :

      • d’une part vérifier l’adéquation entre le besoin en mesure et le type de mesure mis en œuvre ;
      • d’autre part vérifier la conformité du point de mesure mis en place ;
      • ensuite de vérifier l’aptitude des appareils à réaliser des mesurages conformes aux exigences fixées par l'entreprise;
      • et enfin de fournir des éléments permettant l’ajustage des dispositifs de mesurage qui se révéleraient non conformes.

A l’issu de son intervention, l'Office International de l'Eau (OIEau) a rédigé un document de synthèse dans lequel sont reportés les résultats des contrôles effectués.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

L’audit ne concerne qu’un débitmètre électromagnétique (DEM) sur l’ensemble des DEM mis en œuvre sur l’installation. Ils ont tous été contrôlés, mais l’investigation a principalement porté sur celui de sortie, et plus particulièrement d’un point de vue mise en œuvre, entres autres :

  • respect des normes sur le sujet ou respect des conditions d’implantation des matériels des constructeurs si les normes n’existent pas ;
  • contrôle des branchements des anneaux de masse ;
  • longueur droite pour implantation du point de mesure ;
  • respect des diamètres amont-aval.

Un mémoire technique rassemble l’ensemble des conclusions sur les différents points de mesure, des conseils d’exploitation de ces dispositifs, ainsi que l’intégralité des contrôles effectués.

statut: 
terminé