Réception des nouveaux ouvrages du projet - séparation de réseaux d’assainissement

Pays: 
France
Nom du client/bénéficiaire: 
un organisme public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel
Date de démarrage: 
juillet, 2015
Date d'achèvement: 
octobre, 2015
Financeur: 
l'organisme public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel
Descriptif du projet: 

Le réseau d'assainissement de type unitaire de l'organisme public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel, dispose de 3 exutoires. Les rejets sont ensuite collectés dans le réseau communal.

En 1998, l'organisme public de recherche a mandaté l’Office International de l’Eau pour équiper ces exutoires de systèmes de mesure de débit en continu.

Aujourd’hui les réseaux d’assainissement (eaux usées et eaux pluviales) de deux unités dont une disposant d'installaitons nucléaires, doivent être séparés. Dans ce cadre une refonte des dispositifs de mesures actuellement en place sur l’exutoire principal ainsi que sur l’exutoire secondaire devient nécessaire.

Le chantier de séparation a été confié à un entrepreneur en travaux publics.

Après achèvement des travaux, une visite de contrôle des nouveaux matériels de mesure s’avère nécessaire.

L'objectif de la prestation est double :

  • d’une part vérifier l’aptitude des appareils à réaliser des mesurages et des prélèvements conformes aux exigences fixées par le Service de Protection des Rayonnements et de l’Environnement (SPRE) ;
  • d’autre part réaliser l’ajustage des dispositifs de mesurage et de prélèvement qui se révéleraient non conformes.

A l’issue de son intervention, l'Office International de l'Eau a rédigé un document de synthèse dans lequel sont reportés les résultats des contrôles effectués.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Un ensemble de six dispositifs de mesure et de prélèvement ont été contrôlés, d’une part d’un point de vue mise en œuvre (entres autres, respect des normes sur le sujet ou respect des conditions d’implantation des matériels des constructeurs si les normes n’existent pas, légitimité des lois hydrauliques employées, …) et, d’autre part, d’un point de vue performance de mesure (linéarité de réponse, recherche d’hystérésis, calcul d’incertitude,…).

Les deux nouvelles chambres de mesures ont été réceptionnées, mais il persiste tout de même quelques détails à peaufiner.

Deux mémoires techniques rassemblent l’ensemble des conclusions sur les différents points de mesure, des conseils d’exploitation de ces dispositifs, ainsi que l’intégralité des contrôles effectués. De plus, six dossiers techniques concernant les six dispositifs de mesure et de prélèvement des nouvelles chambres ont été rédigés.

statut: 
terminé