Etude sur la problématique des teneurs en fer dans le rejet d'une STEP

Pays: 
France
Nom du client/bénéficiaire: 
PARCHIMY
Date de démarrage: 
juin, 2014
Date d'achèvement: 
juin, 2014
Financeur: 
PARCHIMY
Descriptif du projet: 

Confrontée sur la teneur en fer, à des dépassements de leur norme de rejet définie dans l’arrêté ICPE, l’entreprise a mandaté l’Office International de l’Eau afin de faire un audit de son installation.

Cette expertise a été conduite de la façon suivante :

  • Jour 1 : Etat des lieux de l’installation et des pratiques d’exploitation.
  • Jour 2 : Première série d’essais industriels réalisés sur l’installation.
  • Jour 3 : Validation et ajustement des essais du jour 2.
Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Cette étude a permis de faire le diagnostic de l’existant et de redéfinir :

  • Les taux de traitement des différents réactifs, ainsi le dosage de chlorure ferrique à été réduit de moitié et le dosage de polymère de 20 %.
  • Les pratiques d’exploitation permettant de limiter les fuites de fer (consignes de pH en coagulation et neutralisation, conditions de raclage des boues en fond de clarificateur, gestion des extractions et les principes de précipitation du fer)
  • L’autocontrôle de l’installation permettant d’identifier et de suivre les différents types de fer rejetés (dissous ou particulaires) et d’anticiper les dépassements.

Des pistes d’améliorations ont été évoquées, comme la renégociation des exigences de rejets de l’arrêté ICPE en fonction des doléances du gestionnaire du système d’assainissement ou l’oxygénation des eaux brutes au niveau du bassin tampon.

statut: 
terminé