Caractérisation détaillée des impacts lors des différentes phases de cycle de vie de dispositifs d’assainissement non collectif

Pays: 
France
Nom du client/bénéficiaire: 
Etude réalisée par l’OIEau avec le concours financier de l'Agence Française de la Biodiversité
Date de démarrage: 
janvier, 2016
Date d'achèvement: 
décembre, 2016
Financeur: 
Etude réalisée par l’OIEau avec le concours financier de l'Agence Française de la Biodiversité
Descriptif du projet: 

Il s’agit de définir des critères environnementaux simplifiés et accessibles permettant de qualifier les dispositifs ANC sur une valeur environnementale et durable.

Une première approche de l’inventaire du cycle de vie (ICV) pour deux dispositifs d’assainissement non collectif (ANC) a été réalisée en 2011-2012 sur une filière classique de type fosse septique toutes eaux + filtre à sable drainé vertical et sur une micro-station Actibloc 2500- 2500 pour 4 équivalents-habitants (EH).

Par ailleurs, la même démarche a été réalisée sur un poste de relèvement pour dispositif d’assainissement non collectif.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Cette étude a pour finalité de réaliser l’inventaire du cycle de vie de différentes filières techniques. Un laboratoire spécialisé sera requis pour assurer les autres étapes de l’analyse du cycle de vie des dispositifs étudiés par l’OIEau de 2012 à début 2014.

Devant l’impossibilité de réaliser, à l’heure actuelle, une ACV sur un dispositif d’ANC, nous avons tenté une première évaluation de leurs impacts en nous basant sur les critères suivants :

  • Bruit : existe-t-il des nuisances sonores produites par le dispositif et si possible, si elles existent, quel est leur niveau en dB (A) ?
  • Consommation électrique : le dispositif a-t-il besoin d’une source d’énergie électrique pour fonctionner ? Si oui quelle est sa puissance (quantification en kWh/j) ?
  • Fiabilité : le dispositif est-il rustique ? est-il sensible aux coupures d’électricité ? supporte-il les charges organiques et hydrauliques variables ?
  • Sensibilité aux périodes d’arrêt : est-ce un dispositif adapté aux résidences secondaires ? Le dispositif est-il facile à remettre en route après un arrêt long (plusieurs jours à plusieurs semaines) ?
  • Surface utilisée : est-ce un procédé extensif ou un procédé intensif ?
  • Sous-produits :
  • Fréquence des vidanges
  • Existence d’autres sous-produits de fonctionnement que les matières de vidange et si oui sont-ils valorisables ?
  • Les produits issus du démantèlement sont-ils valorisables ?

Cependant, la notation des dispositifs, même si elle est qualitative, reste en partie subjective et a déjà fait l’objet de débats contradictoires intenses entre experts. Une application de cette notation aux différents procédés étudiés a néanmoins été proposée.

statut: 
terminé