Utilisation d’indicateurs pour une gestion opérationnelle d’un service assainissement

Pays: 
France
Nom du client/bénéficiaire: 
Projet réalisé avec l'appui financier de l'AFB (ex-ONEMA)
Date de démarrage: 
janvier, 2015
Date d'achèvement: 
décembre, 2015
Financeur: 
Projet réalisé avec l'appui financier de l'AFB (ex-ONEMA)
Descriptif du projet: 

La collecte de variables de performance et le calcul d’indicateurs de performance restent encore une tâche réalisée principalement en réponse à une obligation légale. A la suite de la publication du rapport du maire sur les services d’eau potable et d’assainissement, il est constaté que les indicateurs sont insuffisamment utilisés au niveau décisionnel, managérial et opérationnel par les services d’EPA. La réutilisation de ces variables et indicateurs de performance pour la gestion de la stratégie des services d’EPA reste très faible et doit être aborder pour donner un sens nouveau et complémentaire à l’obligation simple.

Cette étude a pour finalité de donner un outil faisant appel aux indicateurs et variables de performance qui puissent contribuer à prévenir les défaillances du système réseau + traitement des eaux usées et leurs conséquences. Il a pour vocation d’expliquer les mécanismes le plus simplement possible et illustrer l’intérêt des indicateurs et variables dont certains sont collectés pour le RPQS. Le rapport produit a donc pour objectif de s’adresser à un public non technicien mais responsable de la gestion du service public, élu communal en charge de l’assainissement, Maire de commune ou Président d’intercommunalité ou de syndicat.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Dans un premier temps, l'OIEau présente la liste des indicateurs et variables pertinents pour suivre l’état du système public d’assainissement et de traitement des eaux. Ensuite, il fournit un lexique raisonné de ces indicateurs et variables. Puis nous construirons deux tableaux d’aide à l’exploitation du Service d’assainissement :

  • Un premier concernant les défauts et / ou dysfonctionnements constatés et indicateurs qui les traduisent ;
  • Un second mettant en évidence les causes et conséquences des évolutions des indicateurs et variable et les actions correctrices qui faut prendre pour qu’ils s’améliorent ou reste à un bon niveau.

Les variables et indicateurs choisis peuvent être regroupés selon Sept (7) thèmes :

  1. Caractéristiques techniques générales
  2. Desserte et connexion
  3. Flux des eaux usées brutes et traitées
  4. Hydraulique / hydrologie
  5. Dysfonctionnement, rupture de la continuité du service et nuisances
  6. Gestion patrimoniale
  7. Extension du réseau

Une analyse du premier tableau concernant les défauts et / ou dysfonctionnements constatés et indicateurs qui les traduisent permet de constater que peu de dysfonctionnements peuvent être caractérisés par un ou plusieurs indicateurs spécifiques directs. Par exemple, tout défaut impliquant une perte d’étanchéité va impliquer la même batterie d’indicateurs relatifs aux infiltrations et exfiltrations. De même, tout défaut entrainant une réduction du diamètre ou une obstruction renvoie aux indicateurs de surcharge et d’engorgement du réseau (inondations, débordements…). Bien souvent, c’est l’inspection TV ou par un opérateur qui va permettre de bien caractériser le problème et de le localiser finement.

Dans le second tableau, l'OIEau adopte la démarche inverse. Il s’agit de partir de la variable ou de l’indicateur choisi et de voir les points suivants :

  • Causes possibles de l’évolution défavorable / du faible niveau de l’indicateur ;
  • Conséquences possibles de l’évolution défavorable / du faible niveau de l’indicateur ;
  • Actions préventives pour éviter que l’évolution devienne défavorable / pour augmenter le niveau de l’indicateur ;
  • Actions curatives pour arrêter l’évolution défavorable et retourner à une situation stable ou une évolution favorable / pour augmenter le niveau de l’indicateur.

En conclusion de cette étude, L'OIEau souligne qu’alors que leur collecte ou leur calcul au niveau des services est encore trop souvent vécu comme une contrainte, on voit, à la lecture de ce rapports que les indicateurs constituent des signes, des alertes de ce qui se passe sur le réseau d’assainissement et / ou la Station de Traitement des Eaux Usées.

Faire appel aux indicateurs pour mieux gérer le service d’assainissement présente donc bien des avantages face à la « contrainte » de les collecter et calculer. Ils ont bien une utilité autre que la seule transparence des services qui cependant les justifie à elle seule.

Produits réalisés : recherche bibliographique, entretiens, rapport.

statut: 
terminé