Renforcement de capacités pour la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau et de la Directive sur la pollution causée par certaines substances dangereuses déversées dans le milieu aquatique

Pays: 
Croatie
Nom du client/bénéficiaire: 
Ministère de l'Agriculture
Date de démarrage: 
juin, 2012
Date d'achèvement: 
juillet, 2013
Financeur: 
Union Européenne
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
BRGM, INERIS, LNE, France UBA, Austria
Descriptif du projet: 

Ce projet de jumelage, attribué à la France en partenariat avec l’Autriche, avait six objectifs principaux :

R1 Évaluation de la situation actuelle concernant la mise en œuvre des exigences et dispositions de la Directive Cadre sur l’Eau et de la Directive 2006/11/EC sur les substances dangereuses, et les recommandations pour le processus de mise en œuvre : proposition pour l’organisation institutionnelle, activités pour le renforcement des capacités du Laboratoire des Eaux croate et implication des parties prenantes.
R2 Lignes directrices pour le contrôle qualité concernant les méthodes de détermination des substances prioritaires incluant les procédures pour la méthode des tests de validation et de calibration (incertitude des mesures).
R3 Méthodologie de l’assurance qualité et du contrôle qualité des données.
R4 Amélioration des compétences, connaissances et capacités du personnel du Laboratoire des Eaux croate en lien avec les nouvelles méthodes analytiques.
R5 Meilleure participation des acteurs pertinents pour la mise en œuvre de le DCE et de la Directive 2006/11/EC sur les substances dangereuses.
R6 Rapport sur l’analyse effectuée sur les eaux de surface et souterraines croates.

Les activités ont été mises en œuvre par l'OIEau et ont bénéficié de nombreuses contributions d’experts des organismes français en charge de l’eau (INERIS, LNE, BRGM).

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Les experts de l'OIEau ont notamment fourni les services suivants :

- Expertise incluant l’évaluation de la situation actuelle et analyse des lacunes vis à vis de la législation européenne sur l’eau en lien avec la DCE et la Directive 2006/11/EC sur les substances dangereuses. Cela a inclus les aspects légaux, institutionnels et de gestion des données, ainsi que les programmes de contrôle et suivi, les méthodes et équipements analytiques.
- Analyse de besoins en formation, programme et supports de formation pour le personnel du Laboratoire des Eaux croate.
- Analyse des besoins en formation pour les acteurs pertinents (i.e. Ministères en charge de la protection de la nature, agences environnementales, Laboratoire des Eaux croate), organisation de séminaires, ateliers et visite d’étude.

statut: 
terminé