Etude de faisabilité et réalisation du « système Euroméditerranéen d’Information dans le Domaine de l’Eau » (SEMIDE)

Pays: 
Chypre
Nom du client/bénéficiaire: 
Ministère français de l’Environnement
Date de démarrage: 
janvier, 1997
Date d'achèvement: 
décembre, 1997
Financeur: 
Union Européenne Ministère français de l’Environnement
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
Représentants des adminsitration dans les 10 pays du groupe pilote
Descriptif du projet: 

Dans le cadre de l'accord de Barcelone (1992), la Conférence Euro-Méditerranéenne sur la Gestion Locale de l'Eau de Marseille (nov. 1996), a mis en évidence la nécessité de disposer dans tous les pays partenaires de connaissances larges et approfondies, notamment en ce qui concerne les acteurs, les outils et la documentation disponibles, les techniques et méthodes utilisées, les programmes et les résultats des actions de recherche, les possibilités de formation, etc.

C'est pourquoi, il a été décidé d'étudier les modalités de mise en oeuvre d'un système d'information, qui, à travers l’utilisation des moyens modernes de communication, permettrait de mettre en réseau les sources préexistantes: le SEMIDE (Système Euro-Méditerranéen d'Information sur les savoir-faire dans le Domaine de l'Eau).

Les conclusions finales de l'étude, pilotée par la Direction de l'Eau du Ministère Français de l'Environnement avec l'appui de l'Office International de l'Eau, ont été présentées et approuvées à Naples (Italie) les 9 et 10 décembre 97, au cours d'une conférence qui a regroupé les Directeurs de l’Eau et les principaux opérateurs impliqués dans ce projet des 27 pays concernés par les accords Euro-Méditerranéens.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Coordination de la mise en place d'un système d'information sur l'eau au niveau international (27 pays) à travers une gestion organisationnelle, technique et financière basée sur un programme de travail annuel.

D'un point de vue pratique, les activités principales ont porté sur :

- la création de 20 points focaux nationaux (PFN) et une unité centrale technique ;
- organisation de 15 sites web (14 nationaux, 1 international - www.semide.org) avec des systèmes d'information sur l'eau partagés et approuvés.
- organisation des réunions des Comités Directeurs et de séminaires de formation et de coordination pour les représentants des PFN.

D'un point de vue politique, la première phase du SEMIDE a renforcé le partenariat entre les pays, a ré-orienté les engagements politiques au plus haut niveau et a préparé l'intégration du SEMIDE dans la culture de l'eau des pays concernés.

statut: 
terminé