Appui technique aux Agences de Bassin - Algérie

Pays: 
Algérie
Nom du client/bénéficiaire: 
Gouvernement algérien
Date de démarrage: 
décembre, 1999
Date d'achèvement: 
décembre, 2006
Financeur: 
Coopération Française
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
Agences Françaises de Bassin
Descriptif du projet: 

Le système de gestion intégrée des ressources en eau en Algérie a été institutionnalisé en 1996 par la création en 1996 des cinq Agences de bassins bydrographiques couvrant l’ensemble du territoire :
. Alger, Hodna, Soumman,
. Oran – Chott – Chergui,
. Constantinois – Mellègue - Seybousse,
. Cheliff – Zahrez,
. Sahara
avec pour principales missions: l’élaboration du cadastre hydraulique - la participation à l’élaboration des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des ressources en eau dans le bassin - l’information et la sensibilisation des usagers domestiques, industriels et agricoles en vue de promouvoir l’organisation rationnelle des ressources en eau – le suivi de la qualité des eaux et la lutte contre toutes formes de pollution.
En 2005 le recouvrement des redevances prélèvement a été confié aux Agences par décret

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

De 1999 à 2001, sessions de formation et immersion dans les Agences de l’Eau françaises portant sur la communication et les relations avec les usagers – la banque des données sur l’eau – le management – la planification des mesures à l’échelle du bassin

En 2002 et 2003, avec la mise en place de documents de planification intégrée spécifiques aux bassins algériens, une première série de missions sur ce thème ont été organisées en Algérie.

En 2004 les activités ont porté sur les techniques de communication et de sensibilisation – le fonctionnement et le rôle des Comités de Bassin français – les systèmes d’information (création de modèles conceptuels de banque de données ; structuration des informations sur l’eau ; mise en application dans des outils de bases de données).

En 2005, le programme s’est concentré sur un appui à la mise en oeuvre d’un dispositif législatif et technique permettant le recouvrement des redevances prélèvement.

Dans le prolongement des activités 2005, l’assistance technique depuis la France a été complétée par des ateliers de travail à Alger avec les différentes agences algériennes pilotés par les experts de l’Office International de l’Eau et de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie sur la mise en oeuvre de la redevance prélèvement et sur le renforcement de la planification à moyen et long terme.

statut: 
terminé