IWRM-Net

Pays: 
Autriche
Belgique
Espagne
Finlande
France
Grèce
Hongrie
Italie
Lettonie
Pays-Bas
Portugal
République tchèque
Royaume-Uni
Nom du client/bénéficiaire: 
Commission Européenne
Date de démarrage: 
janvier, 2006
Date d'achèvement: 
décembre, 2010
Financeur: 
Union Européenne
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
FCT (Portugal), MINECO (Espagne), MEDAD (France), ONEMA (France) Lebensministerium (Autriche), Adera (France), EA (Angleterre), Sniffer (Ecosse), ULG (Belgique), FZK (Allemagne) Umweltbundesamt (Autriche), NTUA (Grece), MMDA (Roumanie), NWA (Hongrie), LCS (Lituanie), SYKE (Filande), Naturwards (Suède), Ambiente (Italie)
Descriptif du projet: 

Le projet ERA-Net IWRM-Net (2006-2010), coordonné par l’OIEau était composé au démarrage de 17 partenaires en provenance de 14 états membres. En 2010, 4 nouveaux partenaires avaient rejoint le consortium. L’objectif premier d’IWRM-Net était de permettre aux partenaires, essentiellement des programmateurs et financeurs de la recherche dans le domaine de l’eau, et plus particulièrement de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), de financer des appels à projets transnationaux.

4 axes principaux de travail avaient été développés en s’appuyant sur la création :

- de liens entre les programmes de recherche régionaux et nationaux des différents partenaires ;

- d’un forum et d’une plateforme d’échange pour le transfert de connaissance ;

- d’un réseau basé sur une approche interdisciplinaire

- de programmes de recherche liés à l’eau transnationaux et transrégionaux

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Sur la base de l’analyse réalisée des besoins de recherche en Europe (qui a donné lieu à un agenda de recherche), IWRM-Net a organisé deux appels joints de recherche trans-nationaux, finançant au total 11 projets pour un budget total de 8 millions d’euros.

Le premier appel traitait de la gouvernance de l’eau et des pressions et impacts hydro morphologiques sur le bon état écologique. Les projets Ripflow, I-Five, Knac et Forecaster ont été financées

Le second appel traitait de la rareté de l’eau et de la sécheresse, des valeurs économiques et sociales pour la gestion intégrée de l’eau, de l’adaptation de la GIRE aux impacts du changement climatique. Les projets Climaware, Esawadi, Icarus, Impact, water2adapt, Water Cap and Trade et IWRM-Net SCP ont été finances et se termineront en 2013.

Pour que les Etats membres puissent financés ensemble les deux programmes de recherche, des procédures administratives et financières adéquates ont été élaborés.

Un outil de gestion des connaissances a été crée pour recueillir les informations sur les programmes de recherche lié à l’eau financé par les Etats membres. Le résultat des requêtes pouvait être affiché de manière calendaire (vis-à-vis des échéances de la DCE), sémantique, géographique et tabulaire.

Une plateforme web 2.0 nommé european water community (http://europeanwatercommunity.eu/) a été créée pour permettre aux financeurs de la recherche de communiquer entre eux mais aussi avec les chercheurs.

statut: 
terminé