EDF: Une nouvelle plateforme d’essais pour la Centrale Nucléaire de Chinon

EDF-Ciedre a décidé de se doter d’une nouvelle plateforme expérimentale installée sur le site de la Centrale Nucléaire de Chinon, qui permettra de réaliser des essais de validation et de sélectionner, parmi les matériels proposés par les fournisseurs, les automates de mesures de la qualité de l’eau les plus fiables et les plus adaptés aux besoins et aux spécifications définis par l’Entreprise.

Elle doit permettre de tester cinq appareils simultanément afin :

  • d’évaluer l’efficacité des corrections de température proposées par les fournisseurs,
  • de mesurer l’impact des variations de débit traversant les appareils,
  • de faire varier la qualité de l’eau d’alimentation des automates sur une large plage de mesure afin d’évaluer leur réactivité.

Dans ce cadre, EDF a confié à l’OIEau la conception générale, le dimensionnement, la construction et la sélection des équipements répondant à des modalités de fonctionnement et des critères métrologiques exigeants en termes de plage de température, de débit, de pH, de conductivité et de chlore libre.

Sachant qu’il était demandé un fonctionnement en continu, la plateforme est pilotée par un automate programmable et gérée par une supervision destinée à assurer l’interface homme-machine (gestion des alarmes et réglage des consignes d’essais).

En complément, l’OIEau a développé un système d’acquisition spécifique sous environnement ”LabVIEW” capable de réaliser automatiquement la collecte des données issues des essais au ”fil de l’eau”, d’en assurer un premier niveau de validation et d’archivage et de les organiser pour une exploitation future.

Commencé en septembre 2015, ce projet a mobilisé les nombreuses compétences de l’OIEau (hydraulique, traitement des eaux, pompage, automatisme/capteurs, métrologie, supervision etc.).

La plateforme, réalisée dans les ateliers de l’OIEau, avec la participation d’une entreprise de chaudronnerie (ACL23) pour la construction, a été livrée fin mars 2016 sur le site de Chinon pour une mise en service en juin de la même année après avoir subi tous les tests de validation et de vérification de son aptitude à respecter les exigences du cahier des charges.