Tunisie : Vers la mise en place de mécanismes de participation et d’arbitrage pour le secteur de l’eau tunisien

Le projet AGIRE, porté par la GIZ depuis 2013 dans le Centre de la Tunisie, répond aux besoins du Bureau de Planification des Equilibres Hydrauliques du Ministère de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques pour mettre en place des mécanismes participatifs et de nouveaux instruments de planification et de suivi des ressources en eau dans les zones pilotes.

L’OIEau a été retenu pour réaliser l’étude bibliographique des bonnes pratiques internationales en matière de participation et d’arbitrage dans le secteur de l’eau en Espagne, au Maroc, au Mexique et au Portugal, qui a conclu sur des recommandations adaptées au contexte tunisien.