CICOS : Adaptation aux changements climatiques dans le Bassin du Congo

Lors de la COP 21 en décembre 2015 à Paris, une nouvelle convention de financement a été signée entre l'Agence Française de Développement (AFD) et la Commission Internationale du Bassin du Congo-Oubangui-Sangha (CICOS).

Compte tenu de ses solides relations avec la CICOS, de son expérience et de son statut de Secrétaire Technique Permanent du RIOB, l'OIEau s'est vu confier l'assistance à la maîtrise d’ouvrage de ce nouveau projet, comprenant la mise à disposition d’une experte junior résidente.

Ce nouveau projet a démarré au moment de l’installation de la nouvelle secrétaire générale de la CICOS, Madame Judith Enaw.

L'objectif du projet est plus particulièrement d'améliorer le suivi des ressources en eau dans le Bassin du Congo, en combinant l'approche classique "in situ" et l'utilisation innovante de l'altimétrie spatiale.

Le programme satellitaire SWOT ("Surface Water and Ocean Topography") est un projet franco-américain de satellites d'observation de la Terre qui fournira à l’horizon 2020 les variations spatio-temporelles des hauteurs d’eau continentales. Un Groupe de Travail sur l’hydrologie spatiale, créé en 2014 et animé par l'OIEau, regroupe le CNES, l’IRD, l’AFD, l’IRSTEA, BRLi et la CNR.

Dans le cadre de ce projet CICOS, ce groupe appuie l’installation de nouvelles stations hydrométriques, ainsi que la réalisation d’un état des lieux du suivi hydrologique et des applications spatiales dans le Bassin du Congo.

Les résultats de cette étude permettront de mieux orienter la conception et la réalisation du système d'information hydrologique de la CICOS.