Cuba : Appui à la gestion des Masses d’Eau alimentant. La Havane en eau potable

Le projet de coopération conduit par l’OIEau et financé par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne a démarré en décembre 2016 et se focalise sur la gestion intégrée des Masses d’Eau qui alimentent l’agglomération de La Havane.

Le partenaire central du projet de coopération est l’Institut National des Ressources Hydrauliques (INRH), qui a pour mission de gérer, exécuter et contrôler la mise en œuvre de la politique de l'Etat pour la planification, le contrôle et la protection des ressources en eau.

Les Autorités ont conscience des grosses difficultés auxquelles elles doivent faire face et qu’elles lient notamment :

  •  au fonctionnement prolongé des infrastructures sans l’entretien approprié ;
  •  à l’impact sur les infrastructures des événements météorologiques extrêmes ;
  •  aux pratiques de surexploitation de la ressource ;
  •  au faible coût facturé à l’usager pour le service ;
  •  aux contraintes financières ;
  •  au fait que l'eau n'était pas reconnue comme une priorité du Plan de l'Economie Nationale jusqu'en 2010.

Des problèmes de pollution des fleuves et des nappes phréatiques, des phénomènes d’intrusion saline sont régulièrement constatés et s’aggravent bien souvent, notamment pour les deux bassins hydrographiques et les Masses d’Eau souterraines qui assurent l’alimentation en eau des 3 millions d’habitants de la capitale.

Dans cette région hydrographique pilote, le projet vise à aider les partenaires cubains dans la mise en place d’une gouvernance mieux appropriée et dans l’élaboration des outils de gestion nécessaires :

  •  consolidation d’un Conseil de Bassin et de son Secrétariat Exécutif ;
  •  appui à la caractérisation du bassin : monitoring, paramètres, vision globale ;
  •  méthodologie de planification et Plan de Gestion des Bassins ;
  •  système d’information et gestion des données.

Il comporte également un volet de capitalisation au niveau national.