Brésil : Coopération triangulaire pour une meilleure gestion des bassins

Depuis trois ans, l’OIEau anime un programme de coopération entre les Organismes de Bassin des Rivières Piracicaba, Capivari et Jundiaí (PCJ) dans l’Etat de São Paulo et les Comités de Bassin de l’Etat du Rio Grande do Sul, avec le soutien de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB).

Après les Bassins PCJ et l’Etat de Rio en 2015, l’OIEau a organisé en 2016 une visite pour les acteurs de l’eau du Rio Grande do Sul, dans l’Etat du Ceará au Nordeste du Brésil, où se trouve l’Agence de Bassin la plus ancienne du pays, la Compagnie de Gestion des Ressources en Eau.

Cette Agence fondée en 1996 finance, à partir de redevances sur l’usage de l’eau, un système très élaboré de gestion participative de barrages et de canaux. Douze Comités de Bassin y coordonnent l’action de cinquante-quatre Commissions d’allocation de l’eau, qui organisent le partage de la ressource entre agriculteurs, industriels et habitants de cette région semi-aride.

Les expériences brésiliennes les plus significatives ont ainsi été analysées.

Une délégation, conduite par la Secrétaire d’Etat à l’Environnement de l’Etat du Rio Grande do Sul et plusieurs Présidents de Comités de Bassin, a été invitée au siège de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne à Orléans et à la délégation du Mans pendant une semaine, du 13 au 17 juin 2016.

Alternant présentations techniques, visites de terrain et discussions avec le personnel de l’Agence et ses partenaires, les échanges ont permis à la délégation brésilienne de comprendre comment les Agences françaises réussissent à mobiliser les acteurs locaux du Bassin pour l’atteinte du Bon Etat écologique.

Les Contrats Territoriaux et la stratégie qui consiste à financer des chargés de mission et animateurs à l’échelle des territoires ont particulièrement retenu l’attention des participants.

A partir de ces enseignements, la coopération s’engage dans une nouvelle phase consistant à mettre en place une Agence dans le Bassin Pilote du Rio Ibicuí, affluent du Rio Uruguai situé à l’extrême Sud du Brésil.

Tirant les leçons des expériences brésiliennes analysées et s’inspirant de la démarche des Contrats Territoriaux mis en place par l’AELB, les partenaires locaux ont élaboré un Pacte pour la Gestion des Ressources en Eau dans le Bassin de l’Ibicuí, qui sera proposé aux responsables politiques, techniques et financiers.

Sur cette base, les premiers techniciens de l’Agence Pilote devraient être recrutés début 2017