Myanmar : Un projet d’appui dans une logique régionale

Depuis le séminaire régional organisé en octobre 2014 par l’OIEau et les Agences de l’Eau Loire-Bretagne (AELB) et Rhin-Meuse (AERM) à Vientiane, le Myanmar a souhaité, comme ses voisins laotien et cambodgien, développer un processus de Gestion Intégrée des Ressources en eau (GIRE) sur son territoire.

Une première mission exploratrice en janvier 2015 avait permis de rencontrer des Membres du Ministère des Ressources Naturelles et de la Conservation Environnementale et du Ministère des Transports, afin de leur présenter le principe d’une coopération institutionnelle sur des bassins pilotes.

Le projet a démarré en 2016 avec deux missions d’experts de l’AELB et de l’OIEau.

Les responsables birmans ont exprimé leur volonté de dédier des équipes locales à la mise en place de la GIRE sur le Bassin Pilote du Pawn-Pilu, Bassin emblématique qui inclut le Lac Inlé.

Le programme de l’année s’est clôturé par une formation axée sur la gestion par bassin et la mise en place de Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE).

Les principaux thèmes abordés ont été les suivants :

  • évolution de la GIRE en Europe, en France et dans le Bassin du Mékong ;
  • perspectives de la GIRE au Myanmar ;
  • le contenu d’un SDAGE et les méthodes nécessaires à son élaboration ;
  • la préservation des écosystèmes ;
  • les acteurs de la GIRE.