Consultation du public en Martinique : l’OIEau au côté du Comité de Bassin

En application de la Directive-Cadre sur l’Eau, les Comités de Bassin français ont lancé une consultation du public afin de réactualiser le Plan de Gestion (le SDAGE) et le Programme de Mesures en 2015.
 
La Direction de l’Environnement, de l’Amé - nagement et du Logement (DEAL) et l’Office de l’Eau de la Martinique ont demandé à l’OIEau de les accompagner pour organiser cette nouvelle consultation du public.
La consultation a permis de vérifier si les enjeux identifiés en 2006 pour le SDAGE 2010-2015 sont toujours d’actualité :
Quels sont aujourd’hui pour la Martinique les principaux enjeux et les priorités pour mieux gérer l’eau et les milieux aquatiques ?
Cette question a été soumise aux martiniquais entre le 5 novembre 2012 et le 4 mai 2013.
Le Comité de Bassin de la Martinique, soucieux de recueillir l’avis de la population, a développé une stratégie de consultation innovante en mixant les outils classiques, tels qu’un site Internet et un questionnaire de consultation à des outils spécifiques : 20 ”Ambassadeurs bleus” ont sillonné l’île pour informer et recueillir les avis : 5 réunions publiques et un séminaire des acteurs de l’eau ont été organisés.
L’OIEau a assisté le Comité de Bassin pour élaborer le questionnaire et organiser et animer ces rencontres avec la population.
2.000 personnes ont répondu à la consultation.
Une analyse des questionnaires et des interventions lors des réunions publiques et du séminaire a été réalisée.
Les ”Ambassadeurs bleus” ont joué un rôle primordial dans la consultation puisque près de la moitié des questionnaires ont été remplis par leur intermédiaire.
Les résultats révèlent que pour l'avenir les martiniquais souhaitent plus de transparence sur le prix de l'eau et sur la qualité de l'eau. Ils voudraient aussi des aides financières pour réduire la pollution (notamment pour financer l'assainissement individuel), pour développer une politique d'économie d'eau (y compris la gestion des eaux pluviales chez les particuliers) et pour améliorer les pratiques, notamment en développant une agriculture raisonnée.
Ces préoccupations seront prises en compte dans le prochain SDAGE Martinique et son Programme de Mesures pour la période de 2016-2021.