Attention : le site est en cours de migration et peut contenir des anomalies

Synthese Technique - LES SYSTEMES EXTENSIFS D'EPURATION ADAPTES AUX PETITES COLLECTIVITES (<500 EH) : RETOURD'EXPERIENCE DANS LES PAYS TEMPERES, BILAN SOCIO ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

ENGREF / LEDEIN E. - NOTE TECHNIQUE - 2005

Pour répondre aux besoins spécifiques des petites collectivités en matière d'épuration, une multitude de techniques d'épuration rustiques et extensives ont vu le jour au cours des dernières années. La palette est large, des expérimentations aux procédés ayant fait leurs preuves, du lagunage naturel aux jardins filtrants en passant par la lombrifiltration. Contrairement aux systèmes conventionnels d'épuration, ces procédés jouissent d'une image «naturelle », avec une meilleure intégration paysagère, un souci d'utilisation des ressources locales, des besoins en énergie faibles, des coûts et une technicité limités. Cependant, cette image ne doit pas laisser croire à une trop grande souplesse, ni à une trop grande simplicité. Bien que rustiques, ces procédés incorporent un minimum de mécanique, et si les besoins d'exploitation sont réduits, ils n'en sont pas moins présents. Correctement conçus, réalisés et mis en oeuvre, ces procédés présentent de bonnes performances épuratoires, malgré une dénitrification et un abattement du phosphore limités. En cas de milieu récepteur sensible, les petites collectivités doivent privilégier les filières sans rejet hydrique direct. Enfin, soulignons que même si des filières types se dégagent, il apparaît que toutes les stations d'épuration extensives sont différentes. Elles sont conçues pour s'adapter aux contraintes locales. Ainsi, il n'existe pas de solution « clé en mains » et ces stations nécessitent un travail important de conception.

Accès au document

Métadonnées du document