Synthèse Technique - UTILISATION DES EAUX PLUVIALES ET REUTILISATION DES EAUX GRISES EN HABITAT RESIDENTIEL = RAIN WATER UTILISATIONAND GREY WATER REUSE IN RESIDENTIAL AREAS

ENGREF / JANNY P. - NOTE TECHNIQUE - 2007

Les systèmes de récupération - gestion - (ré)utilisation des eaux de pluie et eaux grises se développent dans différentes régions du monde. Les unes sont récupérées depuis les toitures, et les autres sont issues des eaux domestiques (douches, bains, lavabos, voire lave linge, lave vaisselle et éviers de cuisine). En zone résidentielle, les usages de ces eaux recyclées, non potables, concernent principalement l'arrosage du jardin et l'alimentation des chasses des toilettes. Le plus souvent attirés par des économies monétaires sur la facture d'eau, il s'agit aussi pour les particuliers de prévenir les périodes de sécheresse. Les nouvelles préoccupations sur la protection de la ressource en eau et la volonté de ne pas "gâcher" une eau potable pour des usages non alimentaires motivent également ces pratiques. Cependant, les réglementations concernant ces usages varient selon les pays, allant de l'incitation à l'interdiction. En effet, à des degrés différents, eaux de pluie et eaux grises sont chargées et non indemnes de pollution bactériologique ce qui pose des risques sanitaires évidents : ces eaux tendent à être utilisées pour des usages traditionnellement fournis par l'eau potable du réseau. Des techniques d’épurations diverses existent pour diminuer la charge de ces eaux mais la rentabilité économique de telles installations dépend de la taille, l'usage, la durabilité, l'entretien… Suite à un bilan de la situation actuelle, les perspectives d'avenir sont évaluées : évolutions réglementaires, sanitaires, techniques et économiques, acceptation sociale, intégration dans le système d'alimentation en eau potable et d'assainissement sont autant de paramètres à prendre en compte.

Accès au document

Métadonnées du document