Synthèse Technique - Mesure de l'impact anthropique sur les milieux aquatiques - Pertinence de l'utilisation de la cafeine et de la nicotine comme marqueur de rejets d'eaux usées = Measuring human impact on aquatic environments ...

AgroParisTech / Mazzeo I. - NOTE TECHNIQUE - 2010
Synthese Technique

Soucieux de surveiller la qualité des milieux aquatiques et de protéger la ressource en eau, scientifiques et gestionnaires développent ensemble des outils depuis le début du 19ème siècle. De nombreux indicateurs sont aujourd'hui imposés par la réglementation, en Europe et aux Etats-Unis. Plus récemment, une attention particulière est accordée aux micropolluants organiques comme les substances pharmaceutiques et autres résidus de produits consommés par l'Homme et libérés dans le milieu via les eaux usées. Cette synthèse technique s'attarde sur l'étude de la nicotine, de la caféine et de leurs métabolites, respectivement la cotinine et la diméthylxanthine, comme marqueurs potentiels de rejets d'eaux usées. Ces produits sont consommés par la population quels que soient les lieux et le niveau social. La majorité des recherches montre qu'on les rencontre aussi bien dans les milieux aquatiques que dans l'eau potable malgré les systèmes d'assainissement et de potabilisation. Bien qu'ubiquistes et spécifiques à l'homme, la caféine, la nicotine ne sont toutefois pas utilisées comme indicateurs d'eaux usées car le coût des dosages est important et de nombreux paramètres influencent leur concentration. D'autres molécules et microorganismes pourraient aussi jouer ce rôle d'indicateur de rejet d'eaux usées.

Accès au document

Métadonnées du document