Attention : le site est en cours de migration et peut contenir des anomalies

Synthèse Technique - La place de l'hydromorphologie dans l'atteinte du < bon etat >

AgroParisTech / Auduit C. - NOTE TECHNIQUE - 2013
Synthese Technique

De tout temps, l'homme a cherché à domestiquer les cours d'eau pour favoriser et sécuriser le développement de ses activités (navigation, irrigation, alimentation en eau potable...). Ceci a donné lieu à d'importants travaux de génie civil visant à corriger le lit mineur (recalibrage notamment) et lutter contre les inondations. Ces aménagements ont été faits sans considération écologique et ont eu pour effet le dérèglement du fonctionnement naturel des cours d'eau et l'altération des écosystèmes associés. La modification des caractéristiques dynamiques et morphologiques des cours d'eau a notamment conduit à la dégradation des habitats naturels. Ces dysfonctionnements sont une source de pression environnementale et socio-économique, du fait des coûts d'intervention publics qu'elles engendrent pour “dé-corriger” les effets de l'anthropisation. Afin de rétablir le fonctionnement naturel des cours d'eau, l'hydromorphologie apparaît comme un levier majeur. Identifiée comme composante du bon état écologique par la Directive Cadre Européenne sur l'Eau (DCE), elle apparaît également comme un enjeu pour le respect de la réglementation.

Accès au document

Métadonnées du document