Synthèse Technique - LES PREMIERS RETOURS D'EXPERIENCE SUR LESECHAGE SOLAIRE SOUS SERRE DES BOUES URBAINES = THE SOLAR DRYLING OF URBAN SLUDGE

ENGREF / MANGIN G. - NOTE TECHNIQUE - 2005

Cette synthèse s'intéresse au séchage naturel des boues de stations d'épurations urbaines. L'énergie solaire et l'effet de serre sont mis à profit pour sécher les boues dans de grandes serres où une intense ventilation a lieu. Cette technique ne nécessite que peu d'équipements. Des odeurs peuvent être émises en cas de disfonctionnement du système ; elles peuvent indisposer les habitants du voisinage. Afin d'éviter ces odeurs les constructeurs proposent souvent des filtres d'air. Il existe déjà quelques installations de séchage naturel, d'autres sont en construction. On peut néanmoins se faire une idée des coûts d'investissement. C'est assez cher pour une collectivité de taille moyenne, de 10 000 à 100 000 EH (entre 500 000 et 1 000 000 €) mais cela reste moins cher que les installations traditionnelles de séchage thermique. Les coûts de fonctionnement sont eux aussi moins cher dans le cas du séchage naturel car la consommation énergétique est réduite. En conclusion, le séchage naturel des boues est en phase avec les concepts de développement durable et « respecte l'environnement ». Le nombre de ces installations risque d'augmenter dans le futur.

Accès au document

Métadonnées du document