Attention : le site est en cours de migration et peut contenir des anomalies

Synthèse Technique - Capacite d'acceptation de la pollution domestique residuelle par des zones naturelles = What retention capacityof natural areas to absorb residual pollution from households ?

AgroParisTech / Poulard T. - NOTE TECHNIQUE - 2012
Synthese Technique

Les zones naturelles sont souvent utilisées pour épurer les eaux usées domestiques. Elles peuvent être sollicitées dans le cadre du traitement lui-même, c'est le cas du sol dans le cadre de l'assainissement non collectif, ou en complément de celui, sous forme de zones de rejet végétalisées en aval des STEP. L'objectif est de tirer parti des mécanismes biologiques associés à ces zones naturelles. Ainsi, les composés peuvent être dégradés par les bactéries, assimilés par les végétaux ou infiltrés dans le sol structuré par leurs racines. Cependant, quand les contaminants se trouvent à des concentrations susceptibles de perturber le fonctionnement des zones naturelles, celles-ci se trouvent polluées. Dans le cas des macropolluants, cette situation ne se produit que quand les concentrations sont élevées, mais des effets délétères peuvent être induits par des micropolluants présent à l'état de traces. Ainsi, les mécanismes et les effets de la saturation des zones naturelles par la pollution domestiques résiduelles sont différents selon le type de pollution considéré. Ce travail présente certains de ces mécanismes de saturation et des effets induits, mais vise également à mettre en évidence les limites techniques ou méthologiques qui freinent la compréhension de ces phénomènes.

Accès au document

Métadonnées du document