Attention : le site est en cours de migration et peut contenir des anomalies

Contribution des services d'eau et d'assainissement à la préservation et à la promotion de la biodiversité sur un territoire

Polard T. / Gonthier A. / Fargeot M. - ARTICLE DE PERIODIQUE - 2016

Afin de répondre aux enjeux du territoire bordelais et d’accompagner Bordeaux Métropole dans sa politique environnementale, l’entreprise régionale Bordeaux Guyenne de Suez Environnement met en œuvre une stratégie intégrée de préservation de la biodiversité. Cette démarche s’appuie sur des mesures de gestion écologique co-construites avec des associations locales de protection de la nature qui visent à faire des sites gérés (champs captants, bassins de rétention, station d’épuration, station de pompage, soit près de 300 hectares sur le territoire) de véritables réservoirs de biodiversité au sein de la matrice urbaine. Sur tous les sites gérés, une charte de bonnes pratiques cadre les interventions réalisées (zéro produit phytosanitaire, tonte raisonnée, etc.). Sur les sites pour lesquels un diagnostic territorial a mis en lumière les enjeux les plus importants, un plan de gestion différenciée et des suivis naturalistes sont mis en place. Il en résulte l’observation d’espèces de plus en plus nombreuses, dont certaines sont rares et/ou protégées. Ces actions directes sont accompagnées par une démarche de formation des agents, impliqués dans l’action en tant que « sentinelles de la biodiversité ». Un plan de communication est également en cours de déploiement pour sensibiliser l’ensemble des acteurs (personnel de l’entreprise, différents services de la collectivité et riverains) à ce nouveau mode de gestion des sites. En effet, en cas de déficit d’information, la gestion différenciée est encore parfois perçue comme un défaut d’entretien. De plus, Suez Environnement se place en tant que force de proposition pour des actions de reconquête des écosystèmes afin d’offrir à Bordeaux Métropole une vision du potentiel écologique du territoire. Ces actions s’inscrivent dans un cadre général de préservation du milieu (réduction des rejets, suivi en continu, caractérisation et réduction des micropolluants, etc.) qui est soutenu par des programmes de recherche visant à améliorer la connaissance du milieu et des impacts sur celui-ci. Ainsi, les services d’eau et d’assainissement des collectivités peuvent se révéler des vecteurs pertinents pour renforcer l’ambition donnée en matière de préservation et de développement de la biodiversité au sein d’un territoire.

Accès au document

Métadonnées du document