Afrique du Sud : National Community Water and Sanitation Training Institute (NCWSTI)

 

Système de Formation pour le secteur de l’eau et de l’assainissement

(Les nouvelles N° 19 - décembre 2008)

L’OIEau, avec le soutien de la Coopération Française, apporte depuis 2005 une L’OIEau, avec le soutien de la Coopération Française, apporte depuis 2005 une assistance technique au "National Community Water and Sanitation Training Institute (NCWSTI)".



Au mois d’avril 2008, une formation a été réalisée sur les méthodes et outils de la Gestion des Ressources Humaines (GRH) et de la formation des personnels du secteur de l’eau. A cette occasion, la Direction Régionale du Département de l’Agriculture, de l’Eau et des Forêts (DWAF) avait mobilisé la participation de plus de vingt responsables de la GRH, qui ont pu découvrir les dernières procédures qui sont appliquées dans les entreprises spécialisées du secteur de l’eau.



Ces personnels sud-africains ont été particulièrement intéressés par les méthodes d’évaluation des personnels, ainsi que par les modes d’élaboration et contenus des Référentiels des Métiers.



En complément, l’OIEau a élaboré - sous la forme d’un Schéma Directeur - le plan de développement de l’offre de formation du "NCWSTI", lui permettant de structurer et d’organiser son offre de services en fonction des publics ciblés.



Durant l’année 2008 (Année Internationale de l’Assainissement), le "DWAF" et le "NCWSTI" ont invité les représentants de l’OIEau à participer à plusieurs manifestations organisées pour célébrer les efforts considérables actuellement mis en oeuvre par le Gouvernement Sud-Africain, pour améliorer les conditions d’hygiène et de santé en milieu rural.



Le "DWAF" et la Direction du "NCWSTI" ont aussi demandé à l’OIEau d’organiser un "workshop" ayant pour objectif de renouveler la stratégie de développement de cet établissement de formation et de soutenir sa relance.".

Projet "NCWSTI"
Rappelons d’abord que ce Projet consiste à la fourniture d’une assistance technique et pédagogique auprès du National Community Water and Sanitation Training Institute (NCWSTI), situé dans l’enceinte de l’Université du Nord (Nothern University) localisée à environ 40 Km de la capitale régionale de Polokwane (Limpopo Province).



Les objectifs de ce Projet visent à conforter les capacités de formation du NCWSTI, tant en termes d’équipements que d’élargissement de son offre de formation, en direction des personnels des services d’eau et d’assainissement sud-africains, mais aussi la création d’un réseau de formateurs internes permettant la diffusion de ces actions au niveau local.



Sur la base de dossiers techniques élaborés par l’OIEau auprès du NCWSTI dès le début de ce projet, et grâce à un appui financier fourni par l’Ambassade de France (à Pretoria), une première série de plates-formes d’entraînement (Photo 1) ont pu être réalisées par le NCWSTI, permettant le lancement de formation à caractère pratique sur le volet des réseaux de distribution d’eau potable.



Cette plate-forme initiale a été ensuite complétée par quelques équipements relatifs à la problématique des réseaux d’assainissement.



En parallèle, une « pépinière » de formateurs internes, constituée par près de 110 personnels sud-africains a été constituée et a bénéficié de multiples actions de formations dans le cadre de ce contrat de prestation de services :



- Réalisation de 5 modules de formation de Formateurs à la pédagogie par objectifs de Mai à Octobre 2005,

- Réalisation de 5 modules de formation pour l’accréditation de formateurs de Juin à Octobre 2005, en conformité avec les règles établies par la South African Qualification Authority (SAQA)

- Réalisation de quatre modules de formation sur le thème du traitement des eaux usées en Décembre 2005 et Mars 2006



- Réalisation de quatre modules de formation sur le thème du traitement des eaux potables en Janvier et Juin 2006

- Réalisation de quatre modules de formation en maintenance électrique et automatismes en Janvier 2006 et Janvier 2007



- Réalisation de deux modules de formation en gestion commerciale des abonnés des services d’eau en Mars 2006



- Réalisation d’un module de formation en gestion des services d’eau (indicateurs de performance) en Octobre 2006

- Réalisation de deux modules de formation en maintenance mécanique en Février 2007



En Novembre 2006, avec l’agrément du Project Steering Committee (PSC – Comité de Pilotage du Projet) et grâce au soutien logistique de l’Ambassade de France, l’OIEau a organisé dans le cadre de ce projet une visite technique en France de M. G. Djolov (Directeur du NCWSTI) de M. A. Matukane (DWAF Régional Limpopo Province) et de Mme Yaleswa Witboi (DWAF Pretoria) à l’occasion du salon POLLUTEC à Lyon.



Cette visite a permis à la délégation africaine de rencontrer de nombreux industriels et équipementiers du secteur de l’eau, ainsi que de voir les nouvelles technologies et méthodes développées pour une meilleure gestion de l’eau.



Bien entendu, cette visite du salon Pollutec a été complétée par celle du Centre National de Formation aux Métiers de l’eau de l’OIEau à Limoges et La Souterraine, ainsi que des réunions à Paris avec les représentants du Ministère des Affaires Etrangères (MAE) et de l’Agence Française de Développement (AFD).



Il doit être noté le remplacement, à la tête du NCWSTI, du Professeur G. Djolov par le Professeur N.M Mollel à partir du mois de Juin 2007. A la demande du Professeur Mollel, il sera développé par l’OIEau des propositions visant à renforcer la stratégie du NCWSTI sous forme de « business plan » ainsi que d’établir le cadre de création de 2 branches régionales dans l’Eastern Cap et le Kwazulu Natal.



Enfin, il est prévu de compléter les actions de formation sur le thème de la gestion des ressources humaines des services d’eau dont, en particulier, la gestion de la formation de leurs personnels.





Au titre de son Assistance auprès du NCWSTI, l’OIEau a finalisé, au premier semestre 2008, les dernières activités qui étaient prévues dans le cadre de son contrat de prestation de services.



Il a été réalisé, au mois d’avril 2008, une formation portant sur les méthodes et outils de la Gestion des Ressources Humaines et de la Formation des personnels du secteur. A cette occasion, le DWAF Régional avait mobilisé la participation de plus de vingt responsables GRH qui ont pu découvrir les dernières procédures qui sont appliquées dans les entreprises spécialisées du secteur de l’eau.



Ces personnels sud-africains ont été particulièrement intéressés par les méthodes d’évaluation des personnels, ainsi que par les modes d’élaboration et contenus des Référentiels des Métiers.



En complément, l’OIEau a élaboré - sous la forme d’un schéma directeur – le plan de développement de l’offre de formation du NCWSTI lui permettant de structurer et d’organiser son service rendu auprès de ses publics



Au titre de l’année 2008 (année internationale de l’assainissement) le DWAF et le NCWSTI ont invité le représentant de l’OIEau à participer à quelques manifestations organisées pour célébrer les efforts considérables actuellement mis en œuvre par le Gouvernement Sud-Africain pour améliorer les conditions d’hygiène et de santé en milieu rural.



Compte tenu de conditions peu favorables apparues en fin d’année 2007 et début 2008, liées à une situation financière très difficile affrontée par le NCWSTI ainsi qu’à une diminution sensible de ses effectifs en personnels, il a été réalisé par l’OIEau - à la demande du DWAF Régional et de la Direction du NCWSTI - un « workshop » ayant pour objectif de renouveler la stratégie de développement de cet établissement de formation et de soutenir sa relance.



Cette volonté des autorités sud-africaines de conforter la situation du NCWSTI pourrait trouver un écho favorable avec la stratégie déployée actuellement par l’Agence Française de Développement pour soutenir les efforts de formation professionnelle des personnels du secteur de l’eau dans les pays africains.