AFRIQUE (2010) - Appui à la mise en place des portails nationaux WATSAN pour l’intégration et la diffusion des données et indicateurs sur l’eau potable et assainissement en Afrique

Janvier 2010 - Décembre 2010
Bénéficiaire : Banque Mondiale / WSP, Pays africains
Financement : Banque Mondiale / WSP

Contexte :

En dépit des importants efforts déjà consentis pour se doter d'outils de suivi et notamment de bases de données nationales, le suivi des progrès accomplis vers les Objectifs du Millénaire pour le Développement en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement reste un défi majeur pour la plupart des pays africains en raison de la faiblesse des systèmes d'information et de monitoring sectoriels (SIMS) existants. L'absence de SIMS robustes et performants rend problématiques l'allocation des ressources et la programmation des investissements sur des bases rationnelles, transparentes et équitables.

C'est pourquoi en réponse aux demandes des pays clients, le programme de la Banque Mondiale WSP (Water and Sanitation Program) a lancé une initiative régionale africaine dénommée "WatSan" pour le renforcement des SIMS nationaux. L'objectif du projet est la mise en place d'une plate-forme de développement rapide et d'hébergement gratuit de portails internet nationaux sur l'eau et l'assainissement. Les portails WatSan, dotés de fonctionnalités avancées et personnalisés suivant les besoins de chaque pays, complètent les bases de données sectorielles existantes qui seront leurs sources de données. Ils constituent des outils participatifs efficaces de publication et partage de données/informations au niveau national et local sur l'accès à l'eau potable et à l'assainissement.

Leur mise en œuvre doit contribuer à améliorer:

  • La gouvernance et la prise de décision à tous les niveaux (gouvernement, collectivité locale);
  • Le suivi des installations techniques;
  • L'efficacité et l'efficience de l'allocation des ressources.

Le groupement OIEau/ EaudeWeb/Imédia a été retenu sur appel d’offre par le WSP pour le développement de la plate-forme WatSan et son implémentation sur les 2 premiers pays pilote : l’Ouganda et le Sénégal. EaudeWeb et Imédia gèrent la partie développement et customisation des outils du portail. L’OIEau pour sa part a apporté son expertise à la structuration de la base de données, et aide les pays à valoriser/intégrer leurs jeux de données sur les infrastructures (forages, réseaux AEP …) et sur les statistiques nationales et locales relatives à l’eau potable et à l’assainissement. Les travaux d’intégration de données sont en cours sur les 2 premiers pays pilotes, et d’ores et déjà, plusieurs autres pays africains ont déjà manifesté leur intérêt auprès du WSP pour mettre en place leurs portails nationaux.

 

Cette initiative est donc susceptible de devenir, dans les années à venir, l’une des actions phare de l’administration des données sur l’alimentation en eau et l'assainissement en Afrique.