Gestion des ressources humaines

Projets

Date de démarrage Date d'achèvement Nom du Projet Continent Pays Pays
2002 2006 Assistance technique auprès de l’Algérienne des Eaux (ADE) Afrique, Méditerranée - Moyen Orient Algérie DZ

Contexte

Au cœur des métiers de l'OIEau, le renforcement des compétences et la formation professionnelle sont des piliers du développement des acteurs du secteur Eau Potable et Assainissement, que ce soit en France, en Europe ou à l'international.

Déployer un projet de renforcement des compétences, c'est investir dans les ressources humaines. Il s'agit alors d'accroitre les capacités, et donc la performance des personnels … c’est-à-dire, améliorer le service rendu aux usagers.

 

Des exemples de projets

De nombreux clients français et internationaux font appel à l’OIEau pour la conception et la mise au point des pilotes d’études et de recherche tel que le Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement » d’EDF, les centres de formation de Lydec (Casablanca) et de l’ONEP (Rabat) au Maroc, le centre de formation de Jeddah en Arabie Saoudite, le centre de formation du Cemcas (Mexico) au Mexique et les centres de formation de l’Algérienne des Eaux (Alger) et l’Office National de l’Assainissement en Algérie.

Des missions d'évaluation auprès de services d'exploitation leurs ont permis d'établir un plan de formation, de développer un référentiel de formation, ou encore d'acquérir des plateformes pédagogiques adaptés à leur besoins. On peut citer nos interventions avec le SIAAP, mais aussi à l'international, auprès de la SOMAGEP (Mali), l'ONEA (Burkina Faso), le PWA (Palestine), le service Eau et habitat du Comité International de la Croix Rouge (CICR), mais aussi au Sénégal, Haïti, Maroc, République Centrafricaine, Algérie, Oman, Suisse, Belgique, etc…

 

Compétences et savoir-faire de l'OIEau

Pour qu'un programme de formation soit efficace, il faut gérer le projet de renforcement des capacités comme un projet à part entière. En particulier, il faut une évaluation précise des compétences existantes, des besoins de renforcement nécessaire, ou des capacités existantes localement pour la formation.

La gestion des compétences est basée sur un inventaire et une analyse pertinente des besoins en formation collectifs, individuels, actuels et futurs des bénéficiaires.

  • Diagnostic préalable: identifier les axes d’amélioration ;
  • Référentiel compétences: décrire les compétences requises en termes de savoir, de savoir-faire et de savoir-être des personnels en prenant en compte les évolutions technologiques, réglementaires et les objectifs de la direction ;
  • Référentiel métiers: décrire chaque métier via ses activités, les missions et tâches à exercer ;
  • Référentiel formations : identifier quantitativement et qualitativement les formations requises ;
  • Plan de formation : structurer le projet de formation et organiser la mise en œuvre des formations ;
  • Référentiel d’évaluation : décrire l’évaluation des compétences acquises à l’issue des formations ;
  • Certification des compétences : l’OIEau propose à ses clients de certifier les compétences acquises lors des sessions de formation via sa filiale « Eau et Environnement Certification ».