Etudes évaluatives et plans stratégiques

Contexte

Depuis plus de 20 ans, l'OIEau conduit en France, en Europe et à l’International, la promotion des connaissances sur l’eau et sa gestion pour le renforcement de capacité des acteurs. L’indépendance et la connaissance sont donc les deux forces de l’OIEau que nombre d’acteurs ont sollicitées au cours du temps. Cela s’est traduit sous la forme d’interventions plus stratégiques, d’évaluations de situations sectorielles, de mise en œuvre de politiques ou de réglementations, et de définition de plan d’actions opérationnels.

L’OIEau est donc devenu une ressource d’aide à la décision, à la programmation d’actions dans des domaines aussi différents mais complémentaires que la Gestion Intégrées des Ressources, l’organisation des institutions, la planification du renforcement de capacité, la promotion du développement sectoriel et économique par la mise en œuvre de principes de gestion de services reconnus et adaptés aux contextes locaux.

Cette activité est importante pour de nombreux acteurs internationaux dans le cadre des développements des secteurs de l’eau potable et de l’assainissement, mais également des déchets. Ministères impliqués dans les usages majeurs, Directions de l’Eau, Agences de bassins mais également Bailleurs et Organisation Non gouvernementales intervenant dans le développement, sont demandeurs d’analyses mêlant les stratégies politiques et opérationnelles, parfois indissociables d’expertises techniques ou encore de l’analyse des moyens humains et en connaissance.

Ainsi la réalisation de Plan d’Actions Nationaux structurant les investissements (par exemple pour le Ministère des Ressource en Eau en Algérie), la réalisation de Plans Sectoriels Stratégiques définissant les grandes stratégies au long terme, qu’elles soient politiques, organisationnelles, législatives, structurantes ou économiques (PSS pour la Direction nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement en Haïti) sont des actions fortes et complexes incluant des phases d’évaluations préliminaires, des concertations fortes, la planification et la promulgation des décisions les plus adaptées au contexte.

Plus spécialisées, des évaluations de solutions techniques pérennes sont également menées pour des acteurs différents. Par exemple l’évaluation d’une technique de latinisation sur un secteur test (Crois Rouge Française), ou encore de l’application de règles ou de chartes de qualité (Agences Adour Garonne en France sur l’assainissement collectif) peuvent illustrer le savoir-faire de l’Office International de l’Eau.

 

Compétences et savoir-faire de l'OIEau

L’évaluation comme la définition des plans d’actions s’inscrivent dans la proposition d’une aide à la décision impliquant de très nombreux niveaux d’expertises et un support de connaissance de sans faille. Elles mobilisent nos savoirs faire et des compétences qui sont reconnues très largement :

  • La connaissance technique et technologique ;
  • La concertation et l’animation ;
  • L’expérience des modèles et organisations institutionnelles et des services ;
  • La perception des enjeux d’usages ;
  • La structuration des réglementations et des lois ;
  • La connaissance des enjeux de renforcement de capacités ;
  • etc.

Au-delà des compétences de l’Office International de l’Eau, c’est aussi son indépendance qui assure à nos partenaires un jugement objectif et des orientations adaptées aux contextes et engagées pour une efficacité indépendante de tout lobby.