Acteurs de la conchyliculture

www.atlas-sanitaire-coquillages.fr

 

Contexte

L’ensemble des zones professionnelles de production et de reparcage de coquillages vivants (zones d’élevage et de pêche professionnelle) fait l’objet d’un classement sanitaire, défini par arrêté préfectoral. Celui-ci est établi sur la base d’analyses microbiologiques des coquillages issus de ces zones, en utilisant Escherichia coli (E. coli) comme indicateur de contamination fécale (en nombre d’E. coli pour 100 g de chair et de liquide intervalvaire - CLI). Les contaminants de l’environnement sont également recherchés : plomb, cadmium, mercure, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), dioxines et polychlorobiphényls (PCB).

La qualité des zones de production professionnelle est évaluée régulièrement par l’analyse des données issues de la surveillance. Les zones ne respectant pas l’ensemble des critères imposés, ou celles ne disposant d’aucune donnée sur leur contamination, sont non classées et toute production ou récolte y sont interdites.

 

Quels sont les acteurs concernés ?

L'atlas présente l’ensemble des zones professionnelles françaises de production et de reparcage de coquillages ainsi que leurs classements et statuts sanitaires.

Les classements sanitaires sont établis par des arrêtés préfectoraux de classement, fournis par les Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDTM). Ils sont déterminés sur la base des résultats d’analyses microbiologiques menées sur les coquillages issus de la zone concernée.

Chaque zone fait l’objet d’une surveillance destinée à vérifier régulièrement sa qualité. Cette surveillance permet de mettre en évidence d’éventuelles contaminations des coquillages pouvant entraîner une modification du statut sanitaire de la zone (ouverture, fermeture) et des mesures de gestion spécifiques (interdiction ou restrictions de commercialisation des coquillages), dans le but d’assurer la protection de la santé du consommateur.
 

Que fait l'OIEau ?

Afin de diffuser une information fiable destinée aux professionnels de la conchyliculture, l’OIEau collecte, auprès des Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDTM), les arrêtés préfectoraux contenant les classements sanitaires ainsi que les périmètres des zones conchylicoles et les diffusent sur l'atlas.