Cambodge : Le projet pilote pour le Bassin du Stung Sen

02/16/2013 - 01:00

Dans le cadre de la coopération décentralisée des Agences de l’Eau Loire-Bretagne, Seine-Normandie et Rhin-Meuse dans les Pays du Mékong, un projet pilote, coordonné par l’OIEau, a débuté fin 2012 pour deux ans dans le Bassin du Stung Sen, principal affluent du Lac Tonle Sap au Cambodge.
 
La rivière Stung Sen, d’une longueur de 520 km, est actuellement le lieu d'études pour y implanter deux barrages à vocation agricole et hydroélectrique.
Le travail réalisé s'est focalisé sur les étapes initiales du processus de planification (état des lieux, caractérisation du bassin) et sur la mise en place d'un Comité de Sous-Bassin pour le Stung Sen.
Les sessions de formation réalisées lors des missions d'experts français ont permis d'apporter à l'équipe de l'Autorité du Tonle Sap, ainsi qu'à certains acteurs clés du Ministère des Ressources en Eau et de la Météorologie (MOWRAM), une solide base de connaissances sur la gestion de bassin.
De nombreuses missions sur le terrain ont été réalisées pour pouvoir avancer sur l'étape de caractérisation du bassin.
Fin 2013, le Comité de Sous-Bassin du Stung Sen, rattaché au District Hydrographique Tonle Sap, s'est réuni pour la première fois en présence de SE Lim Kean Hor, Ministre du MOWRAM et d'une délégation de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne.
Au niveau national, le Conseil National pour la Gestion des Ressources en Eau (NCWRM) et sept Comités de Bassin pour les grands Districts Hydrographiques du Pays, dont le Tonle Sap, ont été créés par le MOWRAM. Le Secrétariat Général du NCRWM a été désigné responsable de la coordination des Comités de Bassin.